Source BSLSECURITE.COM 

Securalliance France, 1 er GIE (Groupement d’Intérêt Économique) de 4 acteurs leaders et certifiés de sécurité privée, et qui se hisse aujourd’hui dans le top 10 des plus grandes entreprises de sécurité en France. Mais avant tout, Securalliance France c’est LA meilleure réponse globale et locale à tous les appels d’offre nationaux. Sylvain MOUSLER, nouveau Directeur Commercial de SECURALLIANCE, revient sur les dernières évolutions du groupement.

Sylvain MOUSLER, quel est votre parcours professionnel ? 
« Chef d’Entreprise pendant plus de 10 ans dans le domaine du service, avec pour clients de gros groupes industriels, j’ai décidé par la suite de réorienter ma carrière et je suis rentré chez Securitas, pendant 3 ans. Suite à cela, j’ai pris la direction régionale d’une société d’intérim, pour au final revenir à mon premier métier, la sécurité. Aussi en 2005 je rejoins ONET, pendant 12 ans où j’évolue de commercial à Directeur Commercial régional, puis national. Pour en arriver à 2017, où Securalliance France me propose un nouveau challenge. »

Quelle est votre vision du marché français de la sécurité ?
« Un marché composé de deux variantes clients. D’une part, ceux qui continuent à faire la course au prix en favorisant le candidat moins-disant, particulièrement dans les marchés publics. Des entreprises low-cost retenues uniquement sur un critère financier, incompatible avec l’évolution de la menace terroriste, qui nous impose une constante professionnalisation de notre activité. D’autre part, des clients parfaitement conscients que l’importance et les valeurs de la sécurité, passent avant un coût. Beaucoup plus exigeants en matière de qualité et de technicité, ils sont bien sûr le cœur de cible de Securalliance France.

Comment définiriez-vous en quelques mots le groupement Securalliance et les plus offerts à vos clients ?
« En trois mots : local, souple et réactif. Securalliance couvre l’ensemble du territoire, avec la proximité d’une PME. Une organisation pérenne et une solidité financière certifiée, qui nous permet de répondre et remporter des appels d’offre nationaux. Le compromis idéal, et certains grands Groupes l’ont bien compris, à l’instar de Mercedes, qui a démarré avec Securalliance il y a 3 ans pour ses sites de province, et vient de nous confier aujourd’hui la totalité de son marché national. Encore une référence prestigieuse et exigeante, à laquelle Securalliance apporte toute son expertise.

Vous positionnez vous sur des offres internationales ?
Oui, depuis 2016, Securalliance a rejoint Global Securalliance (GSA), le premier réseau mondial de sécurité privée totalisant 760 millions d’euros de CA et couvrant plusieurs pays dont l’Espagne, l’Italie, la Russie, l’Angleterre, l’Irlande, la Chine, la Suisse et bien d’autres. J’ai déjà fait suivre deux dossiers en l’espace de quelques mois qui sont en cours d’appel d’offre. Les entreprises concernées recherchent une structure internationale capable de répondre sur plusieurs pays. C’est une chance de pouvoir les rediriger vers Global Securalliance.

Agilité et innovation semblent être les maîtres-mots de Securalliance, pouvez-vous nous donner quelques exemples ?
« Deux innovations parmi tant d’autres :

  • La dématérialisation, sous forme de tablette interactive, des protocoles d’accès sur les sites industriels (conditions d’évacuation, points de rassemblement, numéros d’urgence etc.). Le système peut être multilingue, ce qui est bien utile dans le cas de chauffeurs routiers (infos accès camion) ou de visiteurs ne parlant pas le français.
  • L’utilisation de Trackforce qui est La solution de main courante dématérialisée (contrôleurs de ronde, rapports d’incidents etc.). Cet outil très performant nécessite des utilisateurs formés capables de le paramétrer de façon personnalisée en fonction des attentes du client (envois automatisés de rapports, envois de sms en cas d’évènements graves etc.).

L’utilisation de drones en intérieur est un axe de développement sur lequel nous travaillons. Ces solutions de vidéos automatisées permettront à nos agents d’avoir le don d’ubiquité, afin d’effectuer des levées de doute rapides en cas d’alarme. Ces technologies devraient rapidement devenir opérationnelles. »