Peux-tu rapidement te présenter ?

« Je suis actuellement en M2 Management de la Qualité à l’IAE/ESM de Metz. Et j’ai débuté au mois de Septembre dernier un parcours alternant au poste d’assistante Qualité Sécurité Environnement chez le Groupe SGP. »

Le mois dernier, le Groupe SGP a été certifié OHSAS 18001. Peux-tu nous dire à quoi correspond ce référentiel ?

« L’OHSAS 18 001 est un référentiel qui aide à la mise en place d’un système de management de la Santé et de la Sécurité des salariés au travail. En effet, l’OHSAS 18001 permet d’atteindre des résultats en termes d’application des exigences légales et de prévention des risques liés à la SST. La norme est constituée d’exigences que les entreprises certifiées doivent respecter afin d’être certifiées. »

Quel est l’objectif principal de l’acquisition d’une norme ?

« Acquérir une norme est un gage de confiance aux yeux de nos clients mais également des prospects. Les entreprises certifiées qui ont mis en place un système de management de la SST respectent forcément la règlementation dans le domaine SST. Il est clair que de travailler avec une entreprise certifiée limite les risques dans le choix de l’entreprise intervenante sur le site du client. La norme OHSAS 18001 encourage de manière globale le partage des bonnes pratiques en matière de santé et de sécurité au travail. »

Quelles actions ont été mises en place pour l’obtention de cette certification ?

« Les actions pour l’obtention de cette certification sont très variées. Sur le terrain, cela va se caractériser par la mise en place, par exemple, de contrôles ponctuels de nos agents afin de s’assurer qu’ils respectent entièrement les exigences des clients et qu’ils ne se mettent pas en danger sur leur lieu de travail. Nos managers qualité rendent visite très souvent à nos agents sur les sites et nous font des remontées d’informations concernant les axes d’amélioration éventuels en matière de SST à programmer, ainsi qu’aux potentiels dangers auxquels nos agents auraient à faire face. En agence, l’ensemble de ces remontées terrain font systématiquement l’objet d’une analyse des causes et de la mise en place d’actions préventives et correctives, dont le seul objectif final est de réduire les risques au travail. »

Quelle charge de travail est nécessaire pour l’acquisition d’une telle norme ?

 « Il a fallu environ une année complète, l’année 2016, afin d’être certifiés système de management de la SST. »

Et qu’est-ce que ça représente par la suite ?

« Une fois certifié, le travail ne s’arrête pas là. Bien au contraire ! Après l’acquisition d’une telle norme, il s’agit de consolider et de renforcer toutes les actions déjà mises en place. Ce genre de référentiel fonctionne sur le principe de l’amélioration continue. A chaque fin d’année, un plan d’action et de communication est établi pour l’année en cours afin d’avoir un suivi et de pouvoir maîtriser l’efficacité de nos actions. Chez SGP, nous recherchons constamment les moyens de s’améliorer ! »

 Peux-tu nous expliquer quelles sont les différences entre MASE et OHSAS ?

 « Les deux référentiels, MASE et OHSAS permettent de se certifier système management de la SST. L’objectif de ces référentiels est le même. La différence entre les deux est que le référentiel MASE prend en compte pleinement le volet environnement. D’ailleurs, SGP entame les démarches pour être certifié MASE dans le courant de l’année 2017 ! »

 Quel est l’intérêt de se certifier Santé, Sécurité au Travail avec deux certifications différentes ?

 « Une certification aide à consolider l’autre. Le plan d’action est commun car le système SST ne fait qu’un chez SGP. Il est vrai que le MASE est plus connu par les entreprises de type industriel de par l’histoire même de la rédaction du référentiel. Et comme je l’ai dit précédemment, le référentiel MASE prend en compte l’aspect environnemental. Nous souhaitons limiter l’impact de nos activités, aussi minime soit-il, sur l’environnement. »