FORMATION

Comment établir un plan de formation ?

La formation est de plus en plus présente dans l’univers de la sécurité. Les risques liés au métier s’intensifient et les exigences réglementaires se multiplient. Il est alors important d’être à jour d’un point de vue légal, mais également d’apporter une plus-value à nos équipes de sécurité.

Le plan de formation : des obligations légales

La nécessité de formation est inscrite dans le Code du Travail. L’employeur répond civilement et pénalement du respect de cette obligation. Il convient en premier lieu de réaliser une évaluation des compétences de chacun des collaborateurs. Celle-ci vise à vérifier que les collaborateurs détiennent bien les qualifications de sécurité intrinsèques aux missions exigées.

Naturellement, l’élaboration du plan de formation doit répondre aux exigences réglementaires : selon le secteur du client, l’entreprise est soumise à des obligations de formation spécifiques en matière de sécurité mais il a aussi pour utilité de servir à une politique de prévention (sécurité incendie, évacuation, secourisme…).

Dans cette lancée, des formations complémentaires peuvent aussi être proposées afin de parfaire les compétences des agents (permis feu, mise en hors service d’une zone, EPI adapté au site, etc.). Des dispositions qui permettent de garantir la compétence des agents et le respect de la légalité dans l’exercice de leurs fonctions tout en maintenant la continuité d’activité, mais aussi leur meilleure réactivité face à des situations difficiles.

Comment établir un plan de formation ?

Construire un plan de formation implique de respecter un certain nombre d’étapes :

1/ Etudier le plan de formation de l’année précédente

Cet état des lieux permet d’analyser ce qui a été réalisé, pour déceler des points à améliorer, des outils à mettre en place ou à faire évoluer, optimiser la budgétisation du plan…

2/ Selon les besoins, déterminer l’orientation stratégique à donner à l’entreprise : les emplois en mutation, les priorités, etc.

Par exemple, dans le calendrier de son plan de formation, l’entreprise de sécurité privée priorisera les recyclages pour ne pas avoir à reformer intégralement les collaborateurs concernés. A savoir que selon les diplômes, le recyclage varie entre 1 an et 3 ans.

3/ Réaliser un plan d’action 

Sous forme de tableau de suivi, il renseigne toutes les informations indispensables à la mise en œuvre du plan : informations sur les agents (prénom, date de naissance, âge, contrat, sexe, CSP, taux horaire chargé…) et les formations ciblées (thème et catégorie de formation, durée en heures, organisme de formation, diplôme obtenu, dates de début et de fin de formation…).

4/ Budgétiser l’ensemble du plan de formation 

En plus du coût pédagogique et du maintien du salaire, la prise en charge d’une formation peut contenir des frais supplémentaires : repas, hébergement, frais kilométriques… Toutes ces données doivent être prises en compte pour avoir l’estimation budgétaire la plus juste.

5/ Communiquer la démarche auprès des collaborateurs, qui sont les principaux acteurs de ce plan de formation. De leur adhésion dépendra la réussite du projet.

6/ Mettre en œuvre et assurer le suivi du plan 

Naturellement, au cours de son déroulement, le plan de formation devra s’adapter aux imprévus ou aux urgences.

7/ Evaluer les résultats du plan et faire un bilan pour ajuster si besoin le mode de fonctionnement.

Vous avez un besoin et souhaitez nous contacter ?