Les dernières politiques mises en place par l’Etat concernant la reconnaissance du secteur de la sécurité privée poussent vers une plus grande professionnalisation du métier d’agent de sécurité. Les contrôles du CNAPS augmentent, les agents doivent répondre à des obligations (détention de la carte professionnelle), et suivre des formations professionnelles reconnues pour exercer leur activité. Nos agents sont de plus en plus sollicités, et 45% des entreprises indiquent qu’elles peinent à pourvoir les postes ouverts. Devant la pénurie actuelle des compétences en sécurité, une attention particulière doit être accordée aux process de recrutement pour être au plus près des besoins des clients. Alors, comment trouver les bons profils ? Qu’est-ce qu’un recrutement réussi ?

 

L’agent de sécurité : un métier réglementé 

Tout recruteur doit avoir une parfaite connaissance de la réglementation relative aux conditions d’exercice des activités de sécurité privée.

Pour travailler ou continuer à travailler, l’agent doit obligatoirement disposer d’une carte professionnelle. Il est de sa responsabilité de la demander auprès du Conseil national des activités privées de sécurité (CNAPS), l’autorité administrative compétente. La carte professionnelle est délivrée sous trois conditions : être majeur, ne pas avoir commis d’actes répréhensibles et incompatibles avec la profession, et disposer d’une formation professionnelle reconnue. Certifications et formations diplômantes permettent de répondre à cette dernière obligation et sont accessibles à chacun, sur autorisation préalable du CNAPS. CQP-APS et SSIAP étant les qualifications professionnelles les plus connues pour accéder au métier de sécurité privée. Sa carte professionnelle en poche, l’agent dispose d’un numéro, unique, personnel et valable 5 ans sur tout le territoire national qui lui permet d’exercer.

Les étapes de recrutement

Après s’être assuré que le candidat répond bien à ses obligations réglementaires, d’autres étapes de recrutement entrent en jeu.

1. Identifier le profil à recruter

Le socle d’une prestation de qualité et pérenne est le recrutement d’agents qualifiés et consciencieux. Il est en effet primordial pour toute entreprise de garantir les aptitudes et les connaissances de ses agents mais aussi leur motivation et leur investissement.

L’affectation d’un agent sur un site client dépend de plusieurs critères : son lieu de domicile, les formations dont il dispose, ou encore ses expériences passées, et autres éventuelles exigences du client. En effet, en fonction des missions, ou du site d’activité, des diplômes précis sont requis pour exercer et des formations complémentaires peuvent être nécessaires. C’est par la connaissance de toutes ces informations qu’il sera plus aisé de trouver le bon agent de sécurité, motivé, qui répondra efficacement aux besoins du client. Il convient donc de trier les CV de manière efficace via, par exemple, une grille de sélection des candidatures qui reprend des critères définis.

2. Associer les personnes de terrain pour un meilleur ciblage

En sus, pour un meilleur ciblage, il est intéressant que le chargé de recrutement s’associe au manager qualité qui dispose d’une véritable connaissance du vivier d’agents. Chez SGP, nous allons encore plus loin dans nos process de recrutement, en associant également nos « leaders » sur site aux études de candidatures, pour trouver LE profil qui correspond à la prestation.

3. Mener à bien l’entretien de recrutement en réalisant des tests professionnels

S’ensuit l’entretien de recrutement qui vient conforter, ou non, le choix de l’agent ! L’entretien doit permettre de s’assurer que le candidat est en mesure d’assurer les missions du poste, qu’il correspond aux critères identifiés, mais aussi de questionner les motivations du candidat.

La sélection des profils peut être suivie par un test initial d’intégration afin de vérifier les compétences des agents lors de leur recrutement. Ce test est formatif et pédagogique. Il a pour objectif, en plus d’évaluer les prérequis minimums, d’initier l’intégration en insistant sur des points clés de tels que la politique de prévention et management des risques, entre autres.

4. Choisir l’agent

L’évaluation des différentes candidatures peut s’appuyer sur la grille de sélection pour mettre en lumière les écarts entre les attendus du poste et le profil du candidat. Si un doute existe, il est important de savoir prendre son temps et faire d’autres entretiens plutôt que de recommencer le recrutement d’un collaborateur par la suite !

5. Accompagner l’agent dans l’intégration de son poste

Lors de ses premiers postes, l’agent fraîchement embauché doit se faire accompagner par un agent expérimenté. Il est donc préférable de doubler le poste, les 2 agents réaliseront les différentes missions liées au site ensemble, ainsi le nouvel élément appréhendera les difficultés du site et sera capable d’y remédier seul par la suite. Il est intéressant de finir cette phase d’intégration par un poste « test », la recrue réalise seule les missions sous l’œil avisé de son collègue.

 

Respect de la réglementation en vigueur, étude approfondie du profil, concertation des professionnels de terrain, ou encore tests professionnels, vont donc de pair pour trouver l’agent de sécurité adapté à votre prestation. Dans ce sens, le récent rapport sur le continuum de sécurité a proposé de nouvelles mesures pour mieux encadrer les recrutements : mettre en place des cartes professionnelles sécurisées qui feront mention des compétences des agents, introduire une révision périodique des habilitations et des cartes délivrées, etc. Pour consulter le rapport.  

Vous avez un besoin et souhaitez nous contacter ?