Le Groupe SGP, cité dans un journal local.
Un article dans lequel ce dernier revient sur les demandes de renforts suite aux attentats du 13 novembre dernier.
Un zoom sur l’expérience du groupe SGP suite aux événements.

« Basé à Metz, SGP emploie près de 260 salariés. Après le 13 novembre, il a dû faire face à une déferlante, d’autant que l’entreprise est présente sur des sites classés sensibles comme le marché de Noël de Strasbourg ou le Centre Pompidou-Metz.
Au musée messin, la direction a, d’emblée, réclamé un renforcement des mesures de sécurité. Les agents ont été équipés de détecteurs de métaux et un portique a été installé.
« À Strasbourg, nous avons dû d’urgence renforcer les équipes , témoigne Florian Pette. En tout, pour pourvoir les différents sites dont nous gérons la surveillance, nous avons recruté en quelques jours près de quarante-cinq nouveaux agents. »
Pour ne pas perdre trop de temps, SGP est allé puiser dans sa pile de CV et a diffusé des annonces sur les réseaux sociaux ainsi que sur les sites spécialisés. »

Le Républicain Lorrain – 02/12/15