Un sentiment d’insécurité grandissant dans les entreprises françaises ? C’est ce que révèle l’étude réalisée conjointement par Horoquartz et Opinion Way. Cette dernière permet d’établir un constat : les salariés français attendent des lieux de travail plus sûrs.

 

Un sentiment d’insécurité variable en fonction du secteur d’activité.

L’étude menée par Opinion Way et Horoquartz est inédite. En effet, malgré l’omniprésence des questions de sécurité dans le débat public, celle concernant la sûreté des salariés sur le lieu de travail  n’a jamais été abordée. Les premiers enseignements sont inquiétants : en moyenne, 26% estiment que l’insécurité dans le cadre professionnel progresse. Ce sentiment est retranscrit dans la réalité. Pas moins de 36% déclarent avoir déjà subi des insultes ou menaces et même 8% ont été agressés physiquement !

Des situations d’insécurité qui varient selon la fréquence de contact avec le public.  A titre d’exemple, 48% des personnels administratif, d’éducation et de santé interrogés ont subi lors des cinq dernières années au moins une agression verbale, alors qu’à contrario, « seulement » 28% des salariés travaillant sur des sites industriels en sont victimes.

Ces actes malveillants proviennent majoritairement de personnes étrangères à la société. Dans ce contexte, 48% des salariés attendent un effort de la part de l’employeur afin d’améliorer leur sécurité. Ce pourcentage est bien sûr plus élevé dans les secteurs d’activités les plus exposés au public (55 %).

Les entreprises ont une responsabilité légale

Cette situation est préjudiciable pour les entreprises. Dans un premier temps, d’un point de vue légal, l’employeur est responsable de la sécurité de ses salariés. Il doit évaluer les risques pour la santé et sécurité de ses employés, définir des actions de prévention des risques professionnels et mettre en place une organisation et des moyens adaptés, selon l’activité de l’entreprise. Les actions menées doivent avoir des résultats.

Dans un second temps, l’insécurité ressentie par les salariés est un coût pour l’entreprise. Facteur de stress, motivation en berne, traumatisme.. Les conséquences pour les salariés sont multiples et néfastes. Certains vont même jusqu’à quitter l’entreprise, par peur de se faire agresser (5%). Le sentiment de sécurité sur le lieu de travail pourrait prendre de l’ampleur dans les années à venir, notamment lors des recrutements.

La solution globale de sécurité

Pour accompagner les entreprises, des solutions de sécurité existent sur le marché. L’étude dénote cinq solutions différentes : système d’accès avec identification biométrique, agents de sécurité, alarmes, vidéosurveillance, et enfin contrôle d’accès aux locaux avec des badges.

Néanmoins, opposer les solutions entre elles ne permet pas de garantir une meilleure sécurité. Les technologies existantes sont multiples, mais ne sont pas garantes de résultats. En effet, pour accroître la sûreté d’un site, il est indispensable d’allier la connaissance et le savoir-faire d’experts avec des outils technologiques avancés. Faire appel à une société de gardiennage reconnue permet d’exploiter tout le potentiel des solutions utilisées.

Pour cela il est important pour les entreprises de considérer la sécurité comme un service à part entière apportant une véritable plus-value, et non comme un coût. Les employeurs ont donc toutes les cartes en main afin d’inverser la tendance sécuritaire dans leurs entreprises.

 

Vous avez un besoin et souhaitez nous contacter ?