logo-barre
Espace Agent
Sondage

Que pensent les français de la sécurité privée ?

Que pensent les français de la sécurité privée ?

Du 1er au 4 septembre 2017 une étude a été réalisée par l’IFOP – prestataire en sondages d’opinion et études marketing – pour l’Union des entreprises de Sécurité Privée, auprès d’un échantillon de 1004 individus de plus de 18 ans afin de s’intéresser au regard que portent les français sur le secteur de la sécurité privée. Nous avons fait une synthèse des données qui sont ressorties de cette enquête.

 

LA SÉCURITÉ PRIVÉE, UN SECTEUR QUI NE SE RELACHE PAS

Pour commencer, cette enquête révèle que 68 % des français ont déjà entendu parler du secteur de la sécurité privée, ce qui lui assure une forte notoriété. 74 % pensent que la sécurité privée est créatrice d’emplois, c’est pourquoi 55 % des répondants recommanderaient à des jeunes de leur entourage de chercher un emploi dans ce domaine.

Les français soutiennent ce domaine d’activité, ils sont 64 % à indiquer que celui-ci est indispensable à la société et 59 % que la sécurité privée contribue à l’intérêt général.

La confiance des français envers les professionnels de la sécurité privée pour assurer leur sécurité s’élève à 62 %, une preuve que ce secteur d’activité est important et sérieux pour eux.

 

UN AVIS PLUS PRECIS SUR LES PROFESSIONNELS DE LA SÉCURITÉ

 Afin de recueillir les 3 domaines pour lesquels les professionnels sont les plus efficaces selon les français, L’IFOP a présenté une liste de domaines d’intervention des professionnels en sécurité privée. Les données ressorties sont en première place « la surveillance de lieux par des agents » (pour 77 %), « la sécurité lors d’événements culturels ou sportifs » (pour 76 %) ainsi que « la protection de biens et de personnes par des agents » (72 %)

Selon 75 % de la population, la sécurité privée est complémentaire à la sécurité publique, c’est pourquoi 67 % de l’échantillon encourage l’armement des agents de sécurité pour certaines missions

L’IFOP a également demandé aux français quels étaient selon eux les premiers domaines d’intervention pour lesquels la sécurité privée devrait jouer un rôle plus important : « la protection des biens et des personnes » (37 %), « la surveillance de lieux par des agents » (34%), « la lutte contre le terrorisme » (30 %), « la sécurité lors d’événements culturels ou sportifs » (30 %),selon les répondants.

Ces données permettent d’observer une réalité importante : les français croient en la sécurité privée, lui font confiance et souhaitent qu’elle se développe pour que les métiers du secteur disposent de plus de responsabilités.

Une question se pose :
La loi autorisera-t-elle la sécurité privée à disposer de droits similaires à ceux de la sécurité publique ?

 

Référence de cet article : Sondage IFOP pour l’Unité des entreprises de Sécurité Privée
http://www.ifop.com/media/poll/3856-1-study_file.pdf

Vous avez un besoin et souhaitez nous contacter ?