Une reprise du personnel implique des changements parfois anxiogènes. La nouveauté peut entraîner des inquiétudes légitimes, notamment pour les agents de sécurité, qui sont les premiers à être touchés. Quelles sont les conséquences pour eux et pour votre prestation ? Eclairage sur la reprise du personnel.

Une reprise réglementée

 

Depuis 2012, les accords concernant la reprise du personnel ont évolué. Plus clair, plus précis, ils ont permis de renforcer l’intérêt commun en matière de transfert du personnel.

La reprise du personnel touche l’ensemble des employeurs relevant de la Convention Collective Nationale des Entreprises de Prévention et de Sécurité. Elle s’applique quelle que soit la cause de rupture du contrat entre le mandataire et le prestataire.  Elle ne prend pas en compte, ceci dit, les cas de sous-traitance ainsi que le personnel appartenant aux services internes du client. Les marchés privés et publics sont également concernés. L’accord distingue deux axes : le volume de la prestation  et la configuration des métiers (emplois, qualifications). Ces deux paramètres sont utilisés pour évaluer la reprise du personnel.

Cette dernière se fait sous certaines conditions. Les acquis  doivent être mis à jour tant au niveau de la carte professionnelle que des formations /recyclages (exemple SSIAP prévention incendie). Un minimum de temps de travail et de présence sur site est requis.  Il faut en effet avoir été présent 900h  et avoir travaillé au minimum 50% de son temps de travail sur le site concerné. Le tout est apprécié sur les 9 derniers mois et calculé au prorata pour les temps partiels. L’accord stipule que les reprises concernent uniquement les CDI  qui ne sont pas sous le coup d’un préavis ;   ainsi que les CDD de remplacement d’un CDI. Enfin, le salarié devra être reconnu apte à exercer par la médecine du travail. Pour cela, il est important que les visites médicales soient  à jour.

L’entreprise entrante doit reprendre la totalité des agents répondants aux critères cités ci-dessus et ayant plus de 4 années d’ancienneté. Le chiffre passe à 85% pour ceux ayant moins de quatre années. Les salariés sont repris sans entretien individuel obligatoire, mais en gardant les mêmes conditions salariales (salaire, ancienneté, congés etc..).

Une méthodologie en 3 étapes pour SGP

Nous accordons une attention particulière à la reprise du personnel. Une passation de contrat peut paraître anxiogène tant pour les responsables clients que pour les agents.  Nous tâchons d’être le plus explicites et ouverts afin de dissiper rapidement les éventuels doutes. Ainsi, nous avons mis en place une méthodologie divisée en trois étapes dans le but d’accompagner dans les meilleures conditions les salariés.  Une réunion collective d’un minimum de 3h00 est organisée dans un premier temps. L’objectif de cette dernière est de présenter le Groupe SGP via l’équipe support (gérant, responsable RH et exploitation sont présents sur place) aux agents ainsi que de répondre à leurs interrogations. Cette réunion doit être plus qu’informative : elle est la base d’une reprise harmonieuse. Nous prenons le temps également d’individualiser les relations : nos agents ne sont en aucun cas des numéros. Dès le démarrage effectif du contrat, durant la phase d’intégration, les services supports accompagnent les agents jusqu’à trouver un fonctionnement idéal : nous menons la conduite du changement en toute pédagogie. Dès lors, la dernière étape s’installe dans la durée : celle du «rythme croisière ». Le manager qualité intervient de manière privilégiée et déploie le Plan d’Assurance Qualité, il devient le relais entre l’agence, les salariés et les clients. Nous prenons soin de chaque salarié pour garantir son épanouissement, et donc sa motivation, en appliquant 4 principes qui sont le fondement de notre culture d’entreprise : communication, considération, formation et évolution.

Cette approche nous a permis d’être efficients sur la reprise du personnel. Sur un effectif global de 450 agents, plus d’un tiers a été repris lors de ces passations de contrats. De plus, grâce à notre réseau terrain et notre disponibilité 24h/24, nous exerçons un suivi au plus proche des agents. Une proximité de tous les jours qui nous permet d’être réactifs vis-à-vis des salariés et ainsi mettre tout en œuvre pour maintenir un excellent climat social.